Interviews et Vidéos sur l’Afrique

Vidéo 3 minutes chrono sur l’avenir possible du Mali  :

Discours de J. Cheminade sur le franc CFA et l’euro, au think tank africain AAALFA

mardi 23 octobre

Intervention de Jacques Cheminade à la conférence-débat organisée par le think-tank africain AAALFA en hommage à l’économiste camerounais Joseph Tchuindjang Pouemi, partisan de la planification et opposant à la servitude monétaire du franc CFA.

Interview avec Brice Nzamba, avocat de profession et président du Cercle de la rupture, rédacteur en chef du site http://www.cercle-larupture.com/  sur la situation présente et futur de ce magnifique pays que pourrait être la République du Congo :

Interview avec Roger Bongos, journaliste-activiste, rédacteur en chef du site www.afriqueredaction.com sur la situation présente et futur de ce magnifique pays que pourrait être la République Démocratique du Congo :

Ici une vidéo conférence que j’ai réalisé le 24 Mars 2011, à la mémoire de Patrice Lumumba, qui en 2011 nous avait quitté depuis 50 ans, puisqu’il fût assassiné le 17 Janvier 1961.

Cette présentation comporte :

Une introduction dans laquelle je lis sa dernière lettre :

1ère partie : Projet de développement pour la République démocratique du Congo :

2ème partie : Projet de développement pour le bassin du Nil :

3ème partie : Projet de développement pour l’Afrique du Nord :

Une dernière partie sous forme de débat avec une belle citation de Charles de Gaulle et une réflexion sur la culture :

Discours de Thomas Sankara à Addis-Abeba

 

Tout comprendre sur la nazisme monétaire avec le Professeur Nicolas Agbohou et Pierre Eboundit :

Afrique: l’heure des grands projets est venue  (Vidéo réalisé par les équipes du mouvement de jeunes de Lyndon LaRouche : www.larouchepac.com

 

 

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.